Comment monter une bankroll?

Comment monter sa bankroll sans prendre aucun risque ? Changer de limite au poker, c’est jouer plus cher - tout en augmentant sa rentabilité.

L’erreur classique est le changement brutal de limites sans en prévoir des conséquences. Si vous avez monté une bankroll au prix d’efforts, il est inutile de la risquer sur un coup de tête. Il faudrait prendre en compte eu pourcentage des joueurs au flop. Plus le pourcentage est élevé, plus vous aurez plus de chances. En plus, ne restez pas dans une table où vous ne sentez pas tout à fait bien à l’aise. Il faudrait toujours garder une tête froide.

Il vous est conseillé de jouer aux plusieurs sessions pour prétendre augmenter votre bankroll. Le talent se révèle, l’expérience quant à elle s’acquiert tout au long de la vie du joueur, mais elle reste le conjoint idéal pour une union prospère. La meilleure façon de repousser ses limites de jeu est de le faire progressivement et sur de courtes périodes. N’augmentez jamais votre bankroll de manière trop abrupte

Conseils dans la gestion de bankroll :

Certains joueurs ont tendance à mélanger leurs revenus, leur bankroll, leurs dépenses poker et leurs dépenses personnelles. Nous vous déconseillons fortement de faire ça car c’est le meilleur moyen de se mentir et de penser qu’on est gagnant à ce jeu. Ne misez jamais sur la réussite fulgurante mais plutôt sur une fréquence de participation, fiez vous aux statistiques du poker, elle est fiable et plus sure que la pulsion incontrôlée.

Ne dépensez pas tout votre argent et gérez vos bénéfices : l'argent que vous dépenserez au poker ne doit en aucun cas être votre premier poste Ne dépensez pas tout votre argent et gérez vos bénéfices : l’argent que vous dépenserez au poker ne doit en aucun cas être votre premier poste de dépense. Egalement, lorsque vous commencez à gagner des tables, et donc à générer vos bénéfices, vous pourriez être tenté de rapatrier vos gains sur vos comptes courants. Ne faites pas cette erreur car sortir l’intégralité de ses bénéfices au poker, ça serait risquer de faire diminuer sa bankroll lors de mauvais résultats consécutifs. Cela ne vous empêche pas de prélever une certaine somme de votre bankroll de temps à autres, mais évitez de dépasser 40% à 50% des bénéfices du mois en cours.

Soulignons également que jouer avec de plus grandes limites revient à jouer de manière différente. Plus les tables sont cher et meilleurs sont les joueurs que vous y rencontrerez. Prenez garde donc à ne pas vous laisser emporter par vos précédentes victoires car ces dernières n’étaient pas basées sur des stratégies aussi complexe que celles que vous allez mettre en place par la suite.

Créer votre compte maintenant